Comment faire du 3D avec une image 2D ?

Comment faire du 3D avec une image 2D ?

Comment faire du 3D avec une image 2D ?

Comment faire du 3D avec une image 2D ?

Les techniques de création d’objets 3D évoluent très rapidement au même rythme que la technologie. Les professionnels en développement de logiciels n’ont même pas le temps de fournir des explications relatives à leur évolution.

image-bidimensionnelle.jpg

A partir d’une image bidimensionnelle (2D), il est possible de créer des objets tridimensionnels (3D) grâce aux effets 3D.  L’aspect des objets 3D peut être défini avec des propriétés de rotation, des propriétés d’ombrage ou d’éclairage.

Une technique de « triche » pour obtenir du 3D avec du 2D

Pour des raisons de performance, il n’est pas aisé de garder dans la géométrie 3D les formes et les détails des objets 3D obtenues avec du 2D. Pour résoudre ce problème, il faut utiliser la technique de triche appelée autrement le normal mapping.  Cette technique est nécessaire pour encoder tous les détails de géométrie dans une image appelée texture ou map selon les vocabulaires en 3D. 

3d.jpg

A partir d’un encodage élémentaire, chaque pixel de l’image coïncide à la direction d’une face. Le relief est en effet simulé sachant que l’algorithme d’éclairage se sert de ces données pour troquer légèrement la constitution de la surface.

Créer un polygone avec des perspectives et de l’ombre pour renforcer l’effet 3D

Il s’agit de prendre en compte les axes X, Y et Z lors du positionnement des polygones dans l’espace 3D, dans une grille de perspective. Le positionnement consiste en rotation des polygones et changement de taille.  Il s‘agit à tout moment de se repérer à la grille de perspective. Possiblement, la grille est invisible, mais elle peut toujours servir lors des déplacements, lors des mesures et de l’alignement des polygones.

Pour renforcer l’effet 3D, une illusion optique  réalisable en deux dimensions sur le papier. La technique de l’ombrage, parmi tant d’autres,  est très simple. En général il s’agit de jouer sur le rapport d’échelle, sur l’épaisseur de ligne, le contraste, les effets de vision, etc.